Articles

définition plan de mobilité entreprise

Définition plan de mobilité d’entreprise et exemple.

Depuis le 1er janvier 2018, les entreprises françaises regroupant plus de 100 salariés sur un même site et situées dans le périmètre d’un plan de déplacements urbains (PDU) doivent impérativement établir un Plan de mobilité (le nouveau nom du Plan de déplacement entreprise ou PDE). Mais à quoi cela correspond ? Voyons ensemble la définition du plan de mobilité et des exemples concrets d’application.

💡 Définition plan de mobilité par l’ADEME en vidéo :

 

Pour rappel, « La Loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) » rend obligatoire le plan de mobilité en fixant un cadre d’application, mais pas les modalités précises de conception, de conduite et de mise en œuvre des plans de mobilité.

Cela concerne aussi bien les trajets domicile-travail, pour les déplacements professionnels mais également ceux des visiteurs, prestataires et fournisseurs. Il peut comporter des mesures de recours au télétravail, de flexibilité des horaires, de développement de l’usage des transports en commun, du covoiturage, de l’autopartage, du parking partagé, de la pratique du vélo ou trottinette par exemple.

D’ici quelques semaines, nous vous proposerons une nouvelle solution d’optimisation des parkings en interne pour les entreprises : Copark for Work. Cette solution entièrement développée en pensant aux problématiques d’exploitation des parkings de sociétés proposera des services pour simplifier et sécuriser l’accès à une place de stationnement au sein de votre entreprise et permettre l’accès au parking à tous les collaborateurs.

Définition plan de mobilité et exemples :

👉 Pour plus d’informations :

💡 Exemples de Plan de mobilité :

L'instant Numérique - Salon

L’instant Numérique, le salon de la transition numérique en région Auvergne-Rhône-Alpes

Notre équipe a été sélectionnée pour présenter notre solution de parking intelligente sur l’espace « Smart Territoire » lors de la 4e édition du salon L’instant numérique. Il s’agit d’un évènement B to B ouvert aux entreprises et aux collectivités leur permettant de découvrir des solutions adaptées à leurs besoins pour réussir leur transition numérique. Un salon avec de nombreuses conférences, village exposants, espaces de démonstration, etc.

L’instant numérique est le lieu idéal pour échanger sur les solutions existantes liées à l’évolution du marché du stationnement dont Copark fait partie. Depuis la mise en place du « Forfait de post-stationnement », nombreuses sont les collectivités à réfléchir à l’optimisation de l’offre existante. Copark se positionne en proposant aux Sociétés d’économie mixte & collectivités, sa solution de parking partagé en marque blanche pour optimiser les parcs de stationnement privés. De la réservation de places de parkings jusqu’à l’ouverture de barrières simplement depuis son smartphone 📱 !

 

👉 Rendez-vous le jeudi 1 février à Roanne !

Vous participez également à L’instant numérique ? N’hésitez pas à nous contacter, nous serions ravis d’échanger avec vous ! Contactez-nous ✉!

 

Pour plus d’informations :

Site internet | BilletterieProgramme

Infos pratiques :

 

L'instant Numérique - Salon

  • 78

    stands

  • 18

    Conférences & Ateliers

  • 1 500

    participants attendus

Forfait de post-stationnement – Des PV jusqu’à 250% plus chers !

Dès janvier 2018, la loi de modernisation de l’action publique de 2014 qui modifie les règles du stationnement payant sur voirie va entrée en vigueur. Toutes les collectivités locales de France disposeront d’une pleine compétence en matière de stationnement payant. Fini le PV et bienvenue au « Forfait de post-stationnement ».

Les villes récupèrent la gestion des amendes.

L’amende en cas de non paiement ou de dépassement de la durée limite deviendra une « redevance d’occupation du domaine public » qui ira à la Ville (et non plus à destination de l’État).

Chaque ville aura ainsi les pleins pouvoirs pour en fixer le montant. Certaines villes comme Lyon ont déjà pris la décision de fixer le montant de l’amende à 60€ (17€ auparavant), d’autres communes comme Saint-Jean-d’Angély, font le choix de faire disparaître les horodateurs de leurs villes pour les remplacer par… des zones bleues ! Car cette nouvelle loi aurait eu pour impact de devoir remplacer les horodateurs existants (ce qui représente un coût extrêmement important).

Evolution

Pour mieux comprendre les évolutions, voici une infographie extraite du guide sur la décentralisation du stationnement payant en voirie du Cerema, résumant parfaitement la transition qui aura lieu dans deux mois.

Le parking partagé : une réponse à l’augmentation des coûts du stationnement sur voirie !

Cette prochaine augmentation du prix de l’amende (ou forfait de post-stationnement à partir de janvier 2018) fera réfléchir plus d’un individu qui cherchera, sans aucun doute, des solutions alternatives plus compétitives comme le parking mutualisé ou partagé.

La technologie de Copark répond à cette problématique en permettant de transformer un parking privé, d’entreprise ou public en parking partagé accessible à tous. Grâce au boîtier connecté et à l’application mobile, les automobilistes peuvent réserver une place de stationnement en quelques clics. Une alternative au stationnement sur voirie avec un avantage non négligeable pour l’automobiliste : une place réservée et pas de surprise sur le coût de son stationnement à l’arrivée !

Informations pratiques :